Archive | Vimer, un hôpital dans la guerre
03
fév

Témoignage de Paul Rébulard

article 6 Paul Rébulard a 20 ans au moment de la Libération. Il est réquisitionné dans la journée par les Allemands comme mécanicien, d’abord dans la forêt des Moutiers-Hubert, puis près de Trun, dans une unité fabricant du gazogène. Son premier travail, le jour du bombardement, est de récupérer, en tant que serrurier, des médicamemnst […]

Lire la suite →
27
jan

Témoignage de Daniel Lequesne

article 5 Ecoutons maintenant le témoignage de M. Lequesne, dont la situation a été évoquée précédemment. « En juin 1944, j’avais 3 mois et je n’ai aucun souvenir de cette époque. Ma mère étant décédée, mon père s’est remarié et j’ai toujours considéré ma mère adoptive comme ma propre mère. Tourné vers l’avenir, je n’ai pas […]

Lire la suite →
13
jan

La Transformation de Vimer

article 4 « Je viens de sortir de notre maison avec ma soeur Monique, les maisons voisines sont détruites, les rues n’existent plus. Aussi miraculeusement, notre père a échappé à la destruction de l’hôpital et notre mère, présente à l’office matinal, a fait le bon choix de rester dans l’église alors que d’autres fidèles sont morts […]

Lire la suite →
16
déc

Vimer, un hôpital dans la Guerre

article 3 Introduction au Journal de Guerquesalles du 19 juin 2004 « Si Guerquesalles m’était conté » Du 14 juin au 15 septembre 1944, le château de Vimer est devenu le coeur hospitalier de toute une région sinistrée, un havre de paix suite au terrible bombardement et à la destruction de Vimoutiers, qui a fait plus de […]

Lire la suite →
15
déc

Si Guerquesalles m’était conté

article 2 par Gilles PERRAULT Utah-Beach, Omaha-Beach, la Pointe du Hoc, Ste Mère l’Eglise : noms fameux que chaque anniversaire du Débarquement ramène dans l’actualité. Qui connaît Guerquesalles et son château de Vimer ? Qui sait qu’après le bombardement de Vimoutiers, le 14 juin 1944, qui détruisit le bourg, fit plus de deux cents morts […]

Lire la suite →
14
déc

La destruction de Vimoutiers

article 1 14 juin 1944. Les douze coups de midi sonnent. Jean Blondeau, un jeune Augeron d’une quinzaine d’années, arrive au château de Vimer. Sur un plateau, habituellement dévolu au transport des pommes et tiré par un cheval, il ammène là, quelques blessés graves, rangés tête-bêche ; enfants, femmes et hommes confondus. Les uns gémissent, […]

Lire la suite →

Ben & Marion's Australi... |
CanadaBlog |
Tafraout - Circuits Excursi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | almimi
| frenchtravelmen
| hẹn gặp lại