Le Blog

Docteur Baumann, Ebern le 4 octobre 2011

Extrait du blog de l’association Miroir des âmes, à propos de la reddition des Allemands dans la Poche de Chambois en août 1944 :

Chères amies, chers amis de la Paix

Nous sommes revenus hier de la mission Miroir des Âmes visant à mettre en valeur le rôle du docteur Baumann auprès de l’abbé Launay le 21 août 1944 pour arrêter les combats meurtriers dans la poche de Chambois (de Falaise sur certains documents), à Tournay-sur-Dives.
La municipalité d’Ebern restera inoubliable pour moi et ceux qui m’accompagnaient. Leur émotion non plus lorsqu’ils entendirent de notre part le récit du 21 août 1944, qu’ils ignoraient. Ils venaient de faire les éloges professionnelles et généreuses envers le docteur Baumann.

Je n’ai jamais autant ressenti le pourquoi de la phrase répétée par l’abbé Launay : « Je n’ai rien fait, je ne suis pas un héros ». Oui cher abbé, vous fûtes un héros mais c’est effectivement le Major Baumann qui prit tous les risques face à la hiérarchie SS à laquelle il n’appartenait pas mais devant laquelle il se trouvait contraint d’obéir. Le médecin remplit alors son rôle en occultant les impératifs nationaux.J
e prépare un long compte rendu de cette journée à Ebern où nous eûmes les honneurs et l’intérêt soutenu des gens rencontrés, y compris de la presse.
Et quelle émotion mêlée de surprise, partout !

LA REALITE

Personne n’a su à Ebern jusqu’à ce 4 octobre 2011, l’action fondamentale, humaniste et pacificatrice, du Major le 21 août 1944. En
Normandie, son nom est arrivé tard dans les ré éditions successives du livre de l’Abbé. Comme si le Major lui avait demandé de taire son nom. Le Major était athée mais avait sûrement laissé un message : taire son nom le temps nécessaire. Pour comprendre, il suffit de relire attentivement le récit de la reddition écrit extemporanément par l’Abbé et la lettre du Major écrite à l’Abbé quatre années plus tard.

Après avoir fleuri la tombe du Major, de la part du Comité du Miroir des Âmes et du président de notre Conseil Régional M. Beauvais, banderoles aux couleurs allemandes et françaises, le traducteur s’exprima : Nous ne savions pas que nous avions chez nous à Ebern, en Franconie, un héros européen de la paix en 1944. Nous en tiendons compte. Nous participerons à la marche de la paix le 23 septembre 2012 entre Tournai-sur-Dives et le mont Ormel.

Le silence absolu du docteur Baumann sur son oeuvre humanitaire du 21 août 1944, j’en comprends les raisons. Ses amis proches, sa famille, ne savaient même pas qu’il parlait couramment le français, ni même qu’il était officier ! Ayant obtenu par son action l’unique reddition salvatrice de centaines de civils à Tournay et dans les villages voisins , civils mêlés aux blessés militaires et aux 42 Nations, au moins, présentes sur ces lieux cruels, il lui devenait difficile, sans prendre de risques personnels, de tirer gloire de son acte héroîque devant tous les Allemands de l’époque.
Ce n’est plus le cas à Ebern en 2011, village splendide où l’Amitié européenne et surtout franco-allemande s’affiche en clair par des réalisations concrètes.

MERCI ami(e)s d’Ebern en Bavière du Nord. Nous vous attendons le 23 septembre 2012 mais espérons des contacts à votre convenance. Si vous réalisez chez vous un souvenir du docteur Baumann, nous irons. Notre travail pour la paix continue.

Michel Lefèvre, président d’honneur du Miroir des Âme

À propos de Pays du camembert

Le Pays du camembert, en Normandie

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

N'oubliez pas de répondre gentillement, personne n'aime les trolls.

Ben & Marion's Australi... |
CanadaBlog |
Tafraout - Circuits Excursi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | almimi
| frenchtravelmen
| hẹn gặp lại